Shopping

Angleterre: un hôpital alerte sur la recrudescence d'une amibe pouvant rendre aveugle

Une lentille de contact - Image d'illustration

Le Moorfields Eye Hospital tire le signal d’alarme. L'hôpital londonien, spécialisé dans l'ophtalmologie, rapporte en effet que depuis 2011, les cas de kératite, une inflammation de la cornée pouvant aller jusqu’à la cécité, se multiplient. Et selon un article du média britannique Metro, le coupable est tout trouvé: l’acanthamoeba, une amibe que l’on retrouve dans l'eau potable de certaines régions anglaises.

Les professionnels de la vue l’affirment, les patients porteurs de lentilles de contact sont les plus touchés. Par un manque d'hygiène dans un premier temps, puis par un contact potentiel avec une eau contaminée. "Cette augmentation du nombre de cas souligne la nécessité pour les utilisateurs de lentilles de contact d'être conscients des risques", explique John Dart, professeur titulaire de l’établissement.

Bonne hygiène conseillée

Dans le détail, de 2011 à 2016, les cas de kératite ont bondi de 35 à 65 cas par an dans le pays. Dans le même temps, une étude datant de 2002 soulignait déjà bien le lien entre cette infection et l’amibe, puisque selon ces travaux, dans le sud-est de l’Angleterre, 2,5 cas pour 100.000 porteurs de lentilles lui étaient imputables.

Ainsi, de nombreux conseils prodigués par des membres de l’hôpital londonien doivent écarter tous risques.

Il est notamment expliqué que se doucher, nager voire utiliser des bains à remous en portant des lentilles est risqué. "Les personnes qui portent des lentilles de contact réutilisables doivent s’assurer qu’elles se lavent et se lavent soigneusement les mains avant de manipuler les lentilles de contact et évitent de les porter en nageant, en se lavant le visage ou en se baignant" , confirme de nouveau John Dart.

De manière plus générale, les lentilles jetables quotidiennes semblent être les plus sures afin d'écarter toute contamination.

shopping

FacebookTwitterYoutube