Shopping

Le chanteur Rachid Taha est mort

Leadeur du groupe mythique Carte de séjour, il mêlait dans sa musique les influences de son Algérie natale avec des sons plus rocks.

Le chanteur Rachid Taha est mort dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 septembre dans son domicile parisien, a fait savoir sa famille. Il avait 59 ans.

L’ancien chanteur du groupe Carte de séjour est mort d’une crise cardiaque dans son sommeil, selon Le Parisien. Il mêlait dans sa musique les influences de son Algérie natale avec des sons plus rocks.

Lui qui était né à Oran, avant d’arriver en Alsace à l’âge de 10 ans, aimait construire des ponts entre les cultures. En 1986, il reprenait avec son groupe la chanson Douce France, de Charles Trenet, pour se payer la tête de l’intégration, peu après la Marche des beurs et la création de SOS Racisme.

En 1998, il fait un tube transgénérationnel, avec une reprise de Ya Rayah, hymne des immigrés algériens composé par l’idole du chaâbi, Dahmane El-Harrachi (1925-1980). Un genre musical qu’il affectionnait : « J’ai découvert le chaâbi à la radio, puis par les scopitones dans un bar à côté d’où l’on habitait, en Alsace, avec mes parents », racontait Rachid Taha en 2017. « C’est un peu notre Jack Kerouac à nous, de manière plus orientale ou désorientée. »

shopping

FacebookTwitterYoutube