Shopping

Au CCID cet après-midi : Yash Ramchurn et Samad Gunny autorisés à partir après près de trois heures d'interrogatoire

Ils ont été convoqués aux Casernes centrales en raison de leurs publications sur Facebook invitant les Mauriciens à obstruer les routes suivant la hausse des prix des carburants
Interrogé under warning, Yash Ramchurn, un habitant de Fond-du-Sac, a expliqué qu’il n’a pas agi en mauvaise foi.
Il trouve triste qu’on a pas une plateforme permettant à tous les Mauriciens d'exprimer leur opinion.

De son côté, Samad Gunny, un conseiller municipal de Quatre-Bornes, affirme qu’il n’a fait que partager un post sur Facebook. Il se demande pourquoi lui parmi tous ces internautes qui contestent la hausse des prix des carburants.

shopping

FacebookTwitterYoutube