Shopping

Dossier Chagos : L'Angleterre et les États-Unis avaient menacé de ruiner Maurice, révèle Sir Anerood Jugnauth

C’était lors d’une rencontre dans son bureau avec deux représentants de ces pays avant que Maurice ne se présente devant les Nations unies, indique le ministre Mentor. Une autre personne à sa place aurait capitulé, affirme-t-il. Il leur a fait comprendre qu'il se bat pour les droits légitimes des Mauriciens.

Sir Anerood Jugnauth était face à la presse au Bâtiment du Trésor cet après-midi.

Le chef de la délégation mauricienne à La Haye se dit confiant d'un dénouement positif après les auditions orales devant la Cour Internationale de Justice. Il précise que le dernier mot reviendra aux juges mais dit avoir plaidé avec force et conviction.

Sir Anerood Jugnauth a également réitéré son appel à tous les Mauriciens de rester solidaires pour mener ce combat. Il a déclaré que tout le monde pourra se rendre aux Chagos et au moment propice, il posera lui-même les pieds sur l'archipel.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube