Shopping

Évaluation d’une propriété à Grand-Baie : l’avocat Ashley Hurhangee accusé d’avoir émis un chèque sans provision de Rs 25 000

Un litige oppose l’homme de loi Ashley Hurhangee à un évaluateur, un dénommé Ramsaran Nundalalee, âgé de 75 ans et habitant Vallée Pitot. Ce dernier a hier porté plainte contre l’avocat. Il lui reproche d’avoir émis un chèque sans provision de Rs 25 000, qui représente 50 % de ses honoraires. 

Dans sa déposition à la police, l’évaluateur avance que Me. Hurhangee a retenu ses services  il y a 10 jours pour l’évaluation d’une propriété appartenant à l’homme de loi, et située à La Chalette, Grand-Baie. Selon Ramsaran Nundalalee, c’était convenu que cette évaluation  coûtera  Rs 50,000. Le client devrait verser une avance de  25,000 avant le début  des procédures.

Me. Ashley Hurhangee a  émis alors  un chèque de Rs 25,000, daté du 8 septembre 2018. Selon l’évaluateur,  l’avocat lui aurait demandé de surévaluer la propriété, ce qu’il aurait catégoriquement refusé de faire.

Par  la suite, l’homme de loi lui a demandé de rendre le chèque et de ne pas le toucher. L’évaluateur affirme  à la police avoir  expliqué à Me. Hurhangee que les Rs 25,000 concernaient les dépenses pour l’évaluation de la propriété.

Ramsaran Nundalalee s’est ainsi rendu dans une banque à Port-Louis pour toucher le chèque, mais sur place il a appris que le chèque aurait été stoppé par celui qui l’a émis. L’évaluateur a ainsi porté plainte contre Me. Ashley Hurhangee pour avoir émis un chèque sans provision.

Nous avons aussi contacté l’homme de loi ce matin. Il a affirmé à Top FM qu’il se trouvait au poste de police de Grand-Baie dans le cadre de cette affaire. Me. Ashley Hurhangee soutient avoir aussi porté plainte hier contre l’arpenteur pour false and malicious denunciation et qu’il complétait ce matin sa déposition, avec plusieurs preuves à l’appui.

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube