Shopping

La maigre réponse de Google aux problèmes du Pixel 2 XL

Les utilisateurs des nouveaux smartphones Pixel 2 XL de Google ne sont pas contents. Le modèle grand format souffre d’un problème d’images fantômes sur son écran P-Oled (plastic Oled). Cet effet de persistance très connu sur les premiers téléviseurs plasma est également appelé en anglais « burn-in » ou differential aging. Par exemple, un menu reste visible même après avoir été fermé. Mais pour le géant du web, ce phénomène est… normal.
Mario Queiroz, le vice-président de la gestion des produits a posté un message sur le forum du support pour dire que l’enquête menée par Google confirme que le differential aging de l’écran est similaire à celui rencontré sur d’autres smartphones haut de gamme et ne devrait en rien nuire à l’utilisation régulière du Pixel 2 XL. Les utilisateurs concernés par ce problème devraient apprécier... Google a juste indiqué travailler sur une mise à jour d’Android qui réduirait la luminosité maximale de 50 cd/m² et qui ajouterait un système faisant disparaître les boutons de la barre de navigation après une certaine période d’inactivité. Une rustine ?

Les écrans p-Oled de LG sont-ils en cause ?

Le concept d’images fantômes sur les écrans P-Oled n’est pas nouveau et avait déjà été constaté en 2014 sur le smartphone incurvé G Flex de LG, qui souffrait également de granularité, avec des aplats de couleurs jamais...

 

CommentsAdd a comment

shopping

FacebookTwitterYoutube